egout

Le baba du branchement à tout-à-l’égout

Dans deux ans, tous les logements doivent être raccordés à tout-à-l’égout même en l’existence d’une fosse septique.Un impératif à lourde conséquence, le branchement à tout-à-l’égout nécessitera des gros travaux et surtout un grand budget. Avant d’entreprendre les démarches et les travaux, voici quelques éléments d’informations utiles pour mener à bien le branchement à tout-à-l’égout.

Le branchement à tout-à-l’égout, l’étendue du projet

Le tout-à-l’égout est le système d’assainissement public auquel chaque foyer doit se relier à défaut de disposer d’une fosse septique. Mais se connecter à ce réseau public de collecte est assez complexe et nécessite le plus souvent les gros travaux. En effet, il appartiendra à celui qui veut se raccorder à ce système d’assainissement collectif de prévoir la réalisation des tranchées et l’installation des canalisations en allant de la boite de branchement aux installations sanitaires.

Ensuite, il fautaussi prévoir dans le chantier de la partie privé du réseautage la mise en place des regards visite intermédiaires, mais aussi la colonne de ventilation et station de relevage.Tous ces éléments permettent d’acheminer correctement les eaux usées d’un logement au système d’épuration collectif. Si auparavant il a été possible de se raccorder soit à tout-à-l’égout ou à la fosse septique, désormais, le raccordement au premier système d’assainissement est la seule option. Il faudra alors prévoir le budget à cet effet avant que le délai de deux ans nécessaire pour réaliser ce raccordement n’arrive à terme.

Branchement à tout-à-l’égout, le budget à prévoir

Le branchement à tout-à-l’égout est assez complexe. Ce qui explique le cout que pourrait engendrer ce raccordement. En effet, il faut prévoir pour chaque partie des travaux de branchement une certaine somme. En pratique, les techniciens plombiers vont fixer un budget de 100 à 400 euros le mètre linéaire pour l’implantation d’un raccordement au système d’assainissement public. Au plus de cela il faut également prévoir les couts relatifs aux démarches à réaliser auprès de la maison ainsi que le taxe de raccordement.

Des travaux connexes de la viabilisation du terrain après le creusage du tranché ainsi que la déconnexion à la fosse septique pourraient aussi s’ajouter aux travaux. Toutefois, la réalisation de certains travaux moins complexe permet de réduire le cout du branchement à tout-à-l’égout. Mais attention, pour pouvoir réaliser seul quelques travaux relatifs au branchement à tout-à-l’égout il faut s’assurer de connaitre suffisamment toutes les étapes pour réaliser ce type de projet.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *